Encounters

Ginette Ashkenazy, huile sur bois,  2015.
85 x 55 cm.

Ginette Ashkenazy, née à Sofia, Bulgarie survivait comme enfant la persécution des Juifs par les Nazis et la dictature du communisme. Adolescente elle décida de ne plus se considérer comme victime et elle allait travailler dans une librairie pour pouvoir supporter son indépendance. Puis elle s’échappait vers Israel mais avait des difficultés à trouver une balance entre l’ancien monde et le nouveau. Enfin elle entra l’Angleterre, ou elle rencontra Josh Kutchinsky et le mariait. Je les rencontra au congrès mondial de l’International Ethical and Humanist Association (l’Association Internationale Éthique et Humaniste) IEHUA à Oxford en 2014, où ils me présentaient à Kato Mukasa, président du Uganda Humanist Association (Association Humaniste Ougandaise) IEHUA et modérateur de l’HUMMAY réseau de support humaniste pour l’Afrique sous-Sahara (noire). On devenait des amis et je me plais de pouvoir patronner HUMMAY.

Ginette raconte le récit de sa jeunesse dans Thracian Princess. Portrait of a women in extraordinary times (Princesse Thracienne. Portrait d’une femme en temps extraordinaires), 2009. Après avoir découvert son indépendance elle commença pactiser la peinture et la sculpture. J’achetais Encounters (Rencontres), huile sur bois, en 2015. L’ouvrage incarne l’esprit humaniste.

 

1 reactie op "Encounters"

Laat een reactie achter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*